Translations:SpanishRussianJapaneseItalianEnglishEnglishFrench

PRESENTATION GENERALE

SCVP logo

Bienvenue dans le tutoriel du site web de la Society for Cardiovascular Pathology (SCVP) et de l'Association for the European Cardiovascular Pathology (AECVP), dédié à l'interprétation des biopsies endomyocardiques du transplant cardiaque en cas de rejet cellulaire. Le but de ce tutoriel est de transmettre aux pathologistes les informations nécessaires et la méthodologie pour évaluer les lésions histopathologiques observées sur ces biopsies.

Ce tutoriel comprend 7 sections illustrant tous les aspects de la biopsie myocardique. Le menu de gauche permet d'accéder directement à la section d'intérêt. Toutes les images peuvent être agrandies en cliquant dessus (cliquer dessus pour les refermer). Un quiz d'auto-évaluation avec des lames virtuelles de cas réels est disponible pour vous permettre de valider vos connaissances sur le rejet cellulaire et sur les autres lésions répertoriées.

Ce tutoriel a été réalisé en deux étapes selon un procédé de création et d'édition de documents. Les membres de ce comité, mentionnés dans l'onglet remerciements sont responsables du contenu. Un tutoriel sur le rejet humoral (RH) est en cours de préparation et devrait être disponible prochainement.

La biopsie endomyocardique

La biopsie endomyocardique (BEM) est une procédure clinique validée permettant d'obtenir du tissu myocardique. Elle est habituellement effectuée sous anesthésie locale en introduisant une pince à biopsie (schéma) par la veine jugulaire interne droite jusqu'au ventricule droit en traversant la valve tricuspide. L'échantillonnage est réalisé le long du septum interventriculaire, généralement sous contrôle fluoroscopique (plus rarement échocardiographique).

L'indication la plus fréquente et validée de la BEM est la surveillance du greffon pour dépister un rejet de greffe de type cellulaire et/ou de type humoral. Ce procédé est actuellement la seule méthode fiable de diagnostic de rejet cardiaque. Les protocoles de surveillance, propres à chaque centre de transplantation, comportent généralement plusieurs biopsies dans les premiers mois de transplantation, puis un nombre qui se réduit au fil des années selon les pratiques des divers centres.

Bioptome bioptome in heart gross specimens

Comment réaliser une biopsie ?

 

Nombre de prélèvements à effectuer: L'International Society for Heart and Lung Transplantation (ISHLT) recommande un minimum de 3 prélèvements du ventricule droit pour pouvoir évaluer le rejet de façon fiable. Cependant, il a été montré que la réalisation de 5 biopsies en améliorait la sensibilité. Ces prélèvements doivent être recueillis indépendamment ; ils ne doivent pas être recoupés une fois prélevés pour en augmenter le nombre total.

Manipulation du prélèvement: L'équipe de cardiologie doit retirer le tissu myocardique de la pince à biopsie avec une aiguille et le déposer sur une compresse imbibée d'une solution saline isotonique. La biopsie doit être manipulée le moins possible et ne doit pas être touchée avec la pince.

Traitement des prélèvements: Pour évaluer le rejet, le matériel biopsique doit être immédiatement conservé dans du formol tamponné neutre à 10%. Le prélèvement peut être ensuite inclus en paraffine, coupé et coloré (coloration standard H&E) selon les protocoles du laboratoire. Selon les laboratoires, une étude par immunofluorescence peut être une aide au diagnostic de rejet humoral. Dans ce cas, un prélèvement supplémentaire doit être congelé pour réaliser cette technique.

Réalisation des lames: La plupart des laboratoires réalisent 3 ou 4 lames avec au moins trois coupes de 3 à 5 µm par lame, colorées par le H&E. Certains laboratoires mettent 8 coupes par lame. Indépendamment du nombre de lames utilisées, un point important est d'examiner au moins 10 sections pour pouvoir évaluer correctement le rejet.

Etudes ancillaires: Pour aider au diagnostic de rejet humoral, des techniques complémentaires par immunofluorescence ou par immunohistochimie peuvent être utilisées pour mettre en évidence un dépôt de C4d. D'autres marqueurs comme le CD68 (marqueur histiocytaire) ou le C3d peuvent être également utilisés en routine par certains centres. Le rejet humoral sera largement traité dans un autre tutoriel.

Critères d'interprétabilité

Adequate Specimen

Un prélèvement est jugé interprétable s'il comprend au moins 3 biopsies et que chaque biopsie soit constituée par au moins 50% de myocarde. Si le matériel semble insuffisant, il convient de s'assurer que le bloc ait été correctement entamé. Les patients transplantés ont souvent des biopsies itératives. Pour des raisons mécaniques, la pince à biopsie a tendance à prélever la même région du ventricule. Il faut également savoir qu'il n'est pas rare d'observer des zones fibreuses, infiltrées de graisse et/ou un tissu de granulation ou cicatriciel, secondaire à une biopsie antérieure. Les cardiologues entrainés se familiarisent avec la couleur et la texture des biopsies et peuvent différencier le myocarde d'un thrombus ou d'une cicatrice.

Que faire d'une biopsie inadéquate ?

1. Evaluer le rejet (rejet cellulaire ou humoral) et le mentionner indépendamment de la taille du prélèvement.

2. Si le prélèvement ne remplit pas les critères d'interprétabilité et ne montre pas de signe de rejet, un commentaire doit mentionner la non-représentativité du prélèvement et la possibilité de faux négatif.

Transmission des résultats

report template

Afin de transmettre les informations utiles au clinicien (souvent le cardiologue), le compte-rendu anatomo-pathologique doit être concis et standardisé. En complément du diagnostic de rejet, le compte-rendu complet peut mentionner le nombre de prélèvements examinés (ainsi que le nombre avec un rejet), la présence de lésions de Quilty, de signes d'infection ou d'ischémie.

Un modèle de compte-rendu anatomopathologique est disponible ici.

  • Aller vers les critères de gradation.
  • The information on the Society for Cardiovascular Pathology's Web Site is provided with the understanding that the Society is not rendering medical advice, or recommendations. You should not rely on any information in the text files, messages, bulletin boards or articles on these pages to replace consultations with qualified health care professionals to meet your individual medical needs.